La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

 

Originaire de Pembrokeshire, au Pays de Galles, le Welsh Corgi Pembroke est un chien enchanteur dont le fond est ancré dans le folklore. Selon la légende galloise, le  Welsh Corgi  Pembroke est née des tanières de fées et d'elfes! 

Et oui, un jour, deux enfants étaient dans les champs avec leur bétail  quand ils ont trouvé un couple de chiots. Les enfants pensaient qu'ils étaient des renards, mais avec quelque chose de différent, ils les emmitoufles et les ont emmenés à la maison. Leurs parents ont immédiatement vu que les chiots ne sont pas des renards, mais des chiens rares, et ont dit à leurs enfants que les chiots étaient un cadeau des fées qui vivaient dans les champs. Les fées les utilisaient pour tirer leurs carrioles .

Comme preuve que Welsh Corgi Pembrokes étaient bel et bien venus du pays des fées, les parents ont souligné les marques sur le dos où la selle de fée avait été placée sur leurs épaules. Les enfants étaient ravis et chérissaient leurs petits. En grandissant, les chiens sont devenus  des compagnons précieux, ils ont appris à aider les enfants et à prendre soin du bétail de la famille.

Pour ceux qui ne croient pas aux contes de fées, il y a la version des historiens; eux disent que le Welsh Corgi Pembroke est descendu  au Pays de Galles par les Vikings dans le 9ème et 10ème siècles.

Ce fut dans les années 1920, que le Club canin du Royaume-Uni  reconnu le Corgis comme des chiens de race pure.

 

STANDARD DE LA RACE

welsh corgi pembroke


 

Les Welsh Corgi Pembroke sont de petits chiens à tête de renard, au corps très puissant avec de petites pattes lui donnant  un look unique.

 

HAUT COMME TROIS POMMES,   moins de 12 pouces de haut à l'épaule et d'un poids pouvant aller jusqu'à 30 livres. Leur durée de vie est d'environs 10 - 12 ans.

Bien que les Corgis sont encore utilisés comme chiens de travail, aujourd'hui ils sont  considérés comme des animaux de compagnie .

Ils sont connus pour être des petits chiens heureux, aimant et intelligent. Ils sont faciles à entrainer, la nourriture est une grande source de motivation pour eux mais il a tendance à faire de l'embonpoint, il est nécessaire de lui donner de l’exercice quotidienne pour le garder en santé. Un bon brossage par semaine suffit pour entretenir son poil.

 

 

 

 

Il existe 2 variétés de Welsh Corgi : le Pembroke et le Cardigan.

 

 

Si ce sont tous deux des chiens de berger à pattes courtes avec une forte personnalité, il s’agit en fait de races aux ancêtres différents.

  • le Pembroke : ont des oreilles en pointe et une queue quasiment inexistante puisqu' on lui fait la caudectomie (coupe de la queue). Ici mes chiots corgis ont les queues longues, je n'ai pas de gêne bobtail dans mes lignées. 
  • le Cardigan : sont généralement plus grands, avec des oreilles arrondies et les queues sont toujours longues.

 

 

 

Santé & Tests

 

 

Nos corgis sont en bonne santé, ils sont testés génétiquement sur les maladies invalidantes suivante.

 

À partir des test ADN nous pouvons déterminer le statut génétique d'une maladie. 

 

3 statuts génétiques possibles (résultat du test ADN) :

  • Homozygote normal (sain) +/+ ou N/N = Ne développe pas la maladie et ne transmet pas la mutation
  • Hétérozygote (porteur sain) +/- ou N/M = Ne développe pas la maladie mais transmet statistiquement la    mutation à 50% de sa descendance
  • Homozygote muté (porteur  atteint) - / - ou M/M = Il est prédisposé à développer la maladie et transmet la mutation à 100% de sa descendance

 

Afin de préserver la diversité génétique de la race, les chiens hétérozygotes peuvent être utilisés à la reproduction en adaptant les accouplements avec des chiens sains. Les gènes responsables de ces maladies sont récessifs, c'est-à-dire qu'il faut deux gènes défectueux (sur deux) pour que le chien soit atteint.

Le terme normal par génétique est habituellement employé quand le chien n'a pas été testé mais que ses 2 parents l'ont été, pour affirmer qu'un chien est normal par génétique, les deux parents doivent avoir comme résultat: Normal.

Si un seul parent de la portée est testé pour ces conditions, et que ce parent est sain cela suffit car vous êtes garantie que votre chiot ne pourra pas développer ces maladies. Votre chiot pourrait le porter génétiquement mais pas le développer.

 

 

La myélopathie dégénérative (DM)

 

Selon une récente étude publiée par des chercheurs de l’université du Missouri les Corgis Pembroke seraient les chiens les plus touchés par la myélopathie dégénérative.

C'est une maladie canine très similaire à la sclérose latérale amyotrophique chez l’homme. C’est une maladie progressive de la moelle épinière. La maladie débute généralement entre 8 et 10 ans chez le chien. Les premiers symptômes sont une perte de coordination (ataxie) dans les membres postérieurs et de la faiblesse (parésie). Le chien affecté oscillera lors de la marche. Habituellement, les deux membres postérieurs sont touchés, mais les premiers signes peuvent apparaitre dans un premier membre avant que le second ne soit affecté. Avec la progression de la maladie, les membres deviennent plus faibles et le chien a de la difficulté debout jusqu'à ce que, progressivement, le chien soit incapable de marcher. L'évolution clinique peut aller de 6 mois à 1 an avant les chiens ne deviennent paraplégiques.

La maladie est encore mal connue et à l’heure actuelle, le diagnostic consiste d’abord, par imagerie, à exclure les autres pathologies qui peuvent affecter la moelle épinière. Le seul moyen d'être sur du diagnostic est de réalisé un prélèvement de la moelle épinière après le décès du chien.

Dans certains cas, il est possible de réaliser un test génétique en effectuant un petit prélèvement d’ADN. Les chiens homozygotes pour cette mutation (c’est à dire que la mutation est présenté sur les deux allèles du gène) sont susceptibles de développer cette maladie avec l’âge. En revanche, les chiens qui ne sont porteur de la mutation que sur un allèle (hétérozygote) ne développeront probablement pas la maladie, mais sont susceptible de la transmettre.

Ce test est donc un test de probabilité et loin d'être une certitude : Alors que 96 % des corgis pembroke sont génétiquement "atteint", seuls 6 % développeront la maladie.

 

Des recherches sont en cours pour trouver un test réel.

 

L’atrophie progressive de la rétine (PRA-RCD3)

 

Comme son nom l’indique, cette maladie est caractérisée par une dégénérescence progressive de la rétine qui entraîne une perte de la vision. Les deux yeux sont atteints, de façon plus ou moins simultanée et équivalente. Le diagnostic se fait par un examen oculaire. Un test ADN peut également permettre de déterminer si le chien est porteur de la mutation responsable de la maladie. Malheureusement il n'existe pas de traitement pour cette maladie et la cécité est actuellement inévitable.

 

 

La maladie de Von Willebrand (VWB)

 

La maladie de Von Willebrand est un trouble hémorragique qui affecte particulièrement certaines races de chiens. À cause de la mauvaise synthèse d’une glycoprotéine plasmatique du nom de facteur de Von Willebrand, les plaies se referment plus difficilement en cas de blessure et il se produit également des hémorragies des muqueuses chez votre compagnon.

Cette condition rend dangereuses certaines interventions vétérinaires telles que les traitements anti-inflammatoires et les injections intramusculaires (encore une fois, risque hémorragique).

 

Collapsus induit par l’exercice (EIC)

 

 

Le collapsus induit par l’exercice chez le chien est une forme de fatigabilité anormalement intense et handicapante se développant à l’occasion après une période de 5 à 15 minutes d’exercice intense. Les manifestations (telles que faiblesse des membres postérieurs qui deviennent incapables de supporter le poids) apparaissent entre 5 mois et 3 ans chez les chiens mis à l’entrainement. Chez les chiens de compagnie atteints, l’expression clinique est rare, sauf si l’intensité de l’activité physique demandée est importante.

Après récupération d’environ 10 minutes, le chien retrouve toutes ses capacités, sans séquelle mais certains peuvent développer un collapsus cardiorespiratoire et en mourir.

 

 

 

 

 

Âge chien et humain

 

Contrairement aux idées reçues, tous les chiens ne vieillissent pas de la même façon. Voici un tableau informatif qui vous permettra de savoir approximativement quel âge à votre chien en fonction de son âge et de son poids.

Les chiens de petites tailles vivent plus longtemps que les chiens de grandes tailles. Les grands chiens arriveront à maturité comportementale plus tardivement que les petits chiens par contre les grands chiens vieilliront plus vite que les petits chiens.

En règle générale, on parlera de maturité comportementale à l'âge de 12 mois pour les petites races, de 14 mois pour les races moyennes et de 18-20 mois environ pour les grands chiens.

 

Âge chien et humain,

tableau calcul

Age chien

Chien -15kg

Chiens 15 à 40kg

Chiens + de 40kg

1 an

20 ans

18 ans

16 ans

2 ans

28 ans

27 ans

22 ans

3 ans

32 ans

33 ans

31 ans

4 ans

36 ans

39 ans

40 ans

5 ans

40 ans

45 ans

49 ans

6 ans

44 ans

51 ans

58 ans

7 ans

48 ans

57 ans

67 ans

8 ans

52 ans

63 ans

76 ans

9 ans

56 ans

69 ans

85 ans

10 ans

60 ans

75 ans

96 ans

11 ans

64 ans

80 ans

105 ans

12 ans

68 ans

85 ans

112 ans

13 ans

72 ans

90 ans

120 ans

14 ans

76 ans

96 ans

 

15 ans

80 ans

102 ans

 

16 ans

84 ans

110 ans

 

17 ans

88 ans

   

18 ans

94 ans

 

 

 

L'espérance de vie d'un chien dépendra de son mode de vie, de son alimentation et bien sûr du suivi médical et sanitaire chez le vétérinaire.

Un petit chien termine sa croissance entre 10 et 12 mois, un chien de taille moyenne est adulte entre 12 et 15 mois, alors qu’un chien de grande taille va continuer à grandir jusqu’à 18 mois.

Il est important de connaitre dans quelle période de vie (croissance, adulte ou senior) votre chien se trouve vous permet éventuellement d’adapter son alimentation en fonction de son âge.

 

L'âge de la reproduction:

 

Ceci m’amène à vous expliquer l’âge de la reproduction chez mes reproducteurs.

Les femelles sont habituellement en chaleur tous les six mois, mais l'intervalle peut être plus court ou plus long. Parfois certaine chiennes n'ont qu'une saison de chaleurs par année.

L'âge idéal pour faire saillir une chienne se situe aux deuxièmes ou troisièmes chaleurs. Il revient à l’éleveur de décider si elle est assez développée mentalement et physiquement pour planifier son premier accouplement.

 

Les Femelles :

Nous avons présentement 7 femelles :

Habituellement l’accouplement ici, est à la deuxième chaleur, plus au moins vers l’âge de 15 mois.

Mes femelles ont une portée par année. Occasionnellement et rarement qu’une femelle aura 2 portées par année si tel est le cas, c’est pour planifier notre propre relève.

Les mâles :

Nous avons 3 mâles, ils possèdent tous un caractère exemplaire.

 

Le chenil :

En 2014 nous avons construit un chenil de 24 x 16 pieds destinée à 4 goldens retrievers. Présentement nous agrandissons notre chenil avec une annexe de 20 x 20 pour s’adapter à notre famille de corgi. Même si nous ne pouvons pas être enregistré auprès de la MAPAQ puisque nous possédons moins de 15 chiens, nous suivons leurs recommandations: Guide d'application du Règlement sur la sécurité et le bien-être des chiens et des chats.

La majorité du temps mes corgis y vivent. Lorsqu’il y a une ou des femelles en gestation ce qui veut dire qu'un (1) mois après l’accouplement la future maman est dans la maison pour bien s’assurer de son suivie de grossesse. Les femelles mettent bas +/- 60 jours après l’accouplement. Elle s’occupe de leurs chiots bien confortablement dans le confort de notre foyer jusqu’au sevrage des chiots. 

Tous les chiots naissent et grandissent dans notre salon sans exception

Nous planifions également , un très grand parc extérieur de 250 x 250 clôturé pour permettre à nos corgis de jouer et profiter du domaine.

Nous avons des idées plein la tête et nous avons vraiment hâte de vous montrer le résultat!

 

Le CKC :

Je suis membre en règle du CKC, CCC. Tous mes chiens sont pure race enregistrée au club canin canadien prouvant ainsi leur PURETÉ.

Je reproduis des corgis représentant le standard de la race.

Je ne fais pas de show, ni de compétition avec mes chiens. Je ne suis tout simplement pas à l’aise avec ces activités. Je ne suis pas fermé à l’idée d’y participer un jour… Je trouve ces activités fort intéressante.

Par contre je suis présente lors de certain salon afin de vous rencontrer et vous parler de mes corgis.

 

 

Voici quelques conseils .


Une maison sécuritaire:

 

  • En tant que nouveau parent d'un chiot, considérez-le comme un jeune enfant et dites-vous que surveillance, patience et amour sont primordiaux.
  • Les produits chimiques et produits d’entretien ménager doivent être gardés hors de portée.
  • Attention aux plantes toxiques.
  • Placez les objets fragiles hors de sa portée.
  • Cachez les cordons électriques.
  • Bloquez l’accès aux endroits dangereux (escalier, piscine...)

 

Identification:


Le chiot  est identifié par une micro-puce ou puce électronique. Celle-ci est un moyen d’identifier l’animal de façon permanente. Elle est implantée sous la peau, au niveau du cou, entre les omoplates. Elle contient un code alpha numérique qui peut être lu par les refuges pour animaux, les vétérinaires et les fourrières. Si un refuge trouve votre animal, il communique avec vous pour vous en aviser. La médaille est la façon d’identification la plus visible. Il est judicieux de mettre un collier muni d’une médaille d'identification à votre chien ou chat lorsqu’il sort de la maison.

 
Vétérinaire:

 

Prenez le temps de vous trouver un vétérinaire en qui vous aurez confiance AVANT d’adopter votre animal. Vous devez apporter votre chiot régulièrement chez votre vétérinaire et suivre le calendrier de vaccination. En cas de doute sur la santé de votre chien, c'est eux que vous devirez contacter en premier lieu!

 

La Stérilisation - Castration:

 

Chaque chiot est vendu comme chien de compagnie uniquement et sans droit de reproduction. Pour aider votre chien à vivre en santé plus longtemps et réduire les fugues et la surpopulation canine, la stérilisation ou la castration est une grande preuve de responsabilité. 

La stérilisation ou la castration est obligatoire.

  • Annexe A ; un contrat d'engagement de castration – stérilisation.

 

 

 

 Alimentation:

 

Mes chiens  mangent de la nourriture de marque ROYAL CANIN, je vous  recommande de continuer avec cette nourriture.