La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

Haut comme trois pommes

 

est un petit élevage de corgi gallois le Welsh Corgi Pembroke et de Bobtail des Kouriles une race de chat très rare et trop peu connue au Québec. 

 

Passionnée d’animaux depuis toujours, j’ai transmis cette passion à mon conjoint et mes enfants. Nous avons arrêté notre choix sur les adorables Welsh Corgis Pembrokes et tout récemment nous avons acceuillis de merveilleux chats à pompons, le Bobtail des Kouriles!

 

 

Notre but premier est de donner naissance à des chiots et des chatons de qualité, en santé, répondant au standard. La transparence de mon élevage est une valeur, qui fait partie de mon éthique.

 

 

Je suis une éleveuse sérieuse;

  • enregistrée au registre des petites entreprises du Québec, 
  • membre du Club Canin Canadien,
  • membre du club Éleveurs ROYAL CANIN.

 

J'ai acquis une désignation de spécialiste en études canines (S.E.C.) de PIJAC canada 

J’ai acquis avec succès la formation Psychologie Animal de Holly & Hugo.

J'ai acquis une formation en ligne sur le séminaire : introduction à l'éducation canine.

  

Bonne visite sur mon site! 

 

 Linda

 

 

En tant qu'éleveur,

Ce que je fais avec mes Chiots :

 

Mon travail en tant que passionnée et éleveur est de fournir, au meilleur de mes connaissances, des chiots sains de corps et d’esprit.

Nous pratiquons un programme basé sur notre expérience ainsi que des lectures issues de plusieurs programmes de stimulation sur : BioSensor« Avidog  »,et je travaille la stimulation, sociabilisation et les filtres sensoriels.

 

En premier lieu, je pratique sur mes chiots, un programme basé sur « BioSensor »

Les tout premiers pas de ce programme débute dès l'âge de 3 jours et terminons le 16ème, par le biais de petits exercices afin de stimuler le système neurologique du chiot. Ce programme est basé sur des années de recherche, par l'armée américaine. Leurs études ont confirmé qu'il existe des périodes spécifiques au début de la vie où la stimulation neurologique pouvaient avoir des effets importants et durables.

D’après leurs recherches, le développement neurologiques des chiots est rapide. La stimulation neurologique précoce donne au chien un avantage de développement en utilisant cinq exercices conçus pour stimuler le système neurologique. Chaque séance d'entraînement consiste à manipuler tous les chiots une fois par jour en effectuant cinq exercices, précis.

Cinq avantages ont été observés chez les chiens exposés aux exercices de stimulation « BioSensor ». Les avantages notés sont les suivants:

  1. Amélioration des performances cardio-vasculaires (fréquence cardiaque)
  2. Des battements cardiaques plus forts
  3. Des glandes surrénales plus fortes
  4. Plus de tolérance au stress
  5. Plus grande résistance aux maladies

 

Je pratique également sur mes chiots le programme de stimulation olfactive basé sur le programme « Avidog ». Il consiste à faire sentir, une odeur particulière et différente aux chiots. Nous commençons ce programme également le 3ème jour et terminons le 16ème jour.

À tous les jours, nous présentons un nouveau parfum à chaque chiot individuellement.

Nous sélectionnons des odeurs naturelles avec lesquels les chiots interagiront au cours de leur vie comme par exemple : Herbe, écorce d'arbre, cocotte de pin, foins, terre, bois, branche de sapin, crin de cheval, poils de chat, laine de mouton, épices...

 

  

Ensuite viendra la période de transition : Stimulation / Socialisation, 

 

Les chiots sont toujours en présence de maman, car il est fondamental de garder un environnement connu et rassurant mais nous agrandissons leur environnement et nous le rendons plus stimulant.

Un chiot ouvre les yeux généralement entre 9 à 15 jours après la naissance et le développement de la vision et de l'audition commence avec l’ouverture des yeux vers 15 jours et se termine avec l’apparition de l’audition vers 21 jours. Pendant cette période, le chiot commence à développer d'autres capacités motrices. 

L'apprentissage débute lors de cette période. Ils commencent à jouer entre eux: nous mettons à leur disposition des objets de différentes matières :  boite de carton, jouets, toutous suspendus. Les chiots découvrent également à chaque jour une nouvelle surface de plancher, comme le béton, le prélart, le tapis, le bois, l'herbe, la ripe, de la terre, du carton ondulé, afin d'éveiller leurs sens.

À la fin de cette période, il sera capable de se tenir debout. Ils se familiarisent avec la vue, le toucher de ces matières, leur odeur. Les bruits normaux de la maison sont déjà mis en place, et nous débutons la diffusion des sons conçus pour la socialisation des chiots via internet afin de leur faire connaitre les bruits qu’ils n’entendent pas ici: un train, des bébés qui pleurent, des enfants qui crient, des feux d'artifices, des orages, et bien d'autres sons régulièrement.

 

 

L'homéostasie sensorielle (les 5 sens).

        

L'homéostasie sensorielle d'un animal est le seuil minimal de stimulations sensorielles auxquelles il doit être confronté dans son enfance pour être émotionnellement équilibré à l'âge adulte.

Ainsi, un chiot âgé entre 3 semaines et 3 mois doit être habitué à toutes sortes de stimuli sensoriels. Ici, les chiots auront été stimulé jusqu’à leur départ :

  • Simulations auditives : (l’ouïe) Il est essentiel que mes bébés soient familiarisés avec les sons de la vie et avec différents bruits via internet; l’orage, les pétards, bruits urbains, etc.
  • Simulations tactiles : (le toucher) avec des caresses, pincements, maintenir la queue, toucher sa langue, toucher entre les orteils, promenades à l’extérieur, etc.
  • Simulations olfactives : (l’odorat) avec les différentes odeurs quotidiennes; odeur de nettoyant, de cuisson, odeur extérieure, etc.
  • Simulations visuelles : (la vue)  avec différentes luminosités jusqu’au noir.
  • Simulations gustatives : (le goûter) bien évidemment ils auront mangé divers choses ; poulet, Os de cuir brut, croquettes, biscuit, carotte, gazon, ou neige selon la saison (oui, il y goute!) etc.

 

Concrètement, plus un animal a été mis en présence de stimuli divers lors de ses premières semaines, plus il devient sociable et moins il a de chances de développer des troubles du comportement. Il permet de faciliter la résistance au stress, l'adaptation et l'investigation ainsi que l'apprentissage.  Il aide à établir une bonne relation de confiance avec sa famille.

 

 

La découverte de nouveaux environnements.

 

La découverte de nouveaux environnements constitue également une étape importante dans leur éducation. Par exemple, le parcours d’éveil, il est essentiellement pour stimuler le chiot.

Le parcours est constitué de différents stimuli physiques comme des miroirs qui permettent à votre jeune chiot de s'habituer à son reflet. Il a un parc de balle pour beaucoup de stimulation visuelle, une balançoire qui favorise l'équilibre et la maîtrise des mouvements sur des obstacles mouvants, une passerelle qui permet de travailler l'appréhension du vide, un tunnel sombre avec des contraintes visuelles et tactiles, qui lui permettent de dépasser son stress et qui favorise la relation de confiance avec son maître lorsque celui-ci le motive à la sortie.

Tout cela est bien plus qu'une socialisation aux sons et aux textures, c'est également un apprentissage de confiance envers l'humain, de la réflexion, de la résolution de problèmes, du respect, de l'envie de faire plaisir et d'y prendre plaisir !

Voici un autre exemple de test fait avec mes chiots, je laisse tomber un objet bruyant, (clés, livre, assiette de métal) au sol, le chiot va sursauter, je recommence une deuxième fois, sa réaction au stress devrait avoir diminuée, quant à la troisième fois, le chiot n'y fera quasiment plus attention.

Cela explique que son filtre sensoriel a fonctionné et n'a plus transmis d'alerte au centre des émotions. Il s'agissait là de l'exemple d'un bruit mais le filtre sensoriel fonctionne de la même manière pour tous les sens. Ces programmes aident les chiots à développer leur curiosité, leur confiance non seulement en eux, mais en l'environnement qui les entoure.

C'est grâce à ce type de programme qu'il est possible d'avoir un impact à vie sur le bien-être de nos animaux.

 

 

Les cours de maternelle d'éducation et de socialisation pour chiot.

Après l’adoption, il est important de continuer ce travail en emmenant le chiot pour continuer sa sociabilisation. L'impact que l'éleveur a sur votre chiot est majeur, mais l'impact et votre rôle de nouveau propriétaire l'est tout autant pour la stabilité et le bien-être de votre compagnon

Les écoles canines offrent des cours de maternelle pour les chiots sont pour cela très intéressantes et vous aiderons à continuer leur socialisation et vous donnera des conseils pour l’éducation.

Si le chiot semble peureux, à son arrivé dans sa nouvelle demeure, il ne faut pas assimiler ça à une période d’adaptation. Au moment de son adoption, vers huit semaines, il faut, au contraire, encourager les sorties dans les endroits stimulants, et ne pas essayer de le rassurer s’il montre des manifestations de peur. L’indifférence des propriétaires aide le chiot à se convaincre que la situation est sans danger. Les propriétaires jouent pleinement leur rôle de parent rassurant par leur présence, il ne faut pas qu’ils en fassent plus, cela risquerait de réconforter un chiot dans leur peur. Après douze semaines, il est trop tard, le développement comportemental est terminé, le chiot n’est plus en mesure d’emmagasiner des informations dans sa banque de référence de stimuli connus.